« La carte SD : le support commun et "clé USB" | Accueil | Bonnes nouvelles »

Commentaires

ladytango

c'est magnifique !

DocDarkSide

Et ça marche aussi pour ceux qui ne sont pas fils d'Adam ?

Tres beaux vers.

Alexandre

Merci ladytango ;-)
DorkDarkSide, comme je l'ai écrit dans la 7e note, je suis athée et je ne connaîs pas "Adam"... ;-))) Le poème est du 13e siècle et la version anglaise est une traduction. Le terme original qui a été traduit en "Adam's race" aurait très bien pu être traduit en "être humain"...

Nathalie

Je devine l'idée (mon anglais est moyen) et c'est sublime et vrai. Une façon de voir l'humanité et la vie.

Nathalie

Excuse moi d'être une ignarde :) , c'est quoi la photo? Il y a un rapport avec le texte...?

Alexandre

C'est les vestiges de "la Porte des Nations" (c'est vraiment le nom) sur le site archéologique de Persépolis. Toutes les délégations des différentes nations passaient à travers... J'ai voulu faire le parallèle avec l'ONU où le poème est inscrit, mais ça n'a pas marché apparemment, puisque cette note n'a pas eu beaucoup de succès ;-)))

Fanchon

En lisant le titre je pensais que tu avais écrit un post sur le type qui s'est fait quasiment piétiné à Paris .. j'ai vu cela en passant sur le JT (jamais le temps de regarder les news) ... tout cela en relation avec le CPE sur leque tu as déjà écrit un post ... on boucle la boucle :-)

Regina

Tu sais, certains savourent tes notes en silence, dans leur coin, sans forcément laisser des commentaires... Surtout si elles inspirent des réflexions profondes et qu'il s'avère difficile de rédiger quelque chose de cohérent en peu de temps. La beauté de ce poème se suffit à elle même. Je l'adore :)

Alexandre

>Fanchon : Le type en question avait 2,7gr d'alcool dans le sang et a déclaré qu'il avait eu une altercation avec d'autres manifestants...
>Regina : Je savoure "en silence", dans mon coin, chacun de tes commentaires... ;-)

Yannick

Effectivement c'est très beau, ça demande reflexion! ;)

Alexandre

C'est le contraire de l'individualisme, imagé par la sensibilité poétique où l'humanité ne constitue qu'un seul corps "car provenant du même bijou très rare" (le mot original traduit en "essence" en anglais). L'idée balaie forcément d'un coup toutes sortes de racismes aussi... Comprendre que la main gauche doit se soucier de ce qui arriverait au pied droit, devient accessible au lecteur le plus égoïste et c'est la prouesse du poète en quelques vers ;-) La version originale est bien plus belle, mais ma traduction en Français serait minable, alors je m'abstiens... ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.